* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Le Stévia : haut pouvoir sucrant.

 

    Le Stévia, (stevia rebaudiana).plante dont les feuilles ont un haut pouvoir sucrant, est originaire d'Amérique du Sud. Il est actuellement cultivé dans les 5 continents.

 

Le Stévia aime la chaleur et se cultive aussi bien en grand champ qu'en petit pot dans une cuisine. C'est une belle plante d'ornement.

 

Le Stévia n'est pas un sucre, c'est un vitalisant. Il protège les dents des caries et est un édulcorant privilégié pour les diabétiques. Il est alcalinisant et ne contient pas de calories. Aucune étude n'a pu démontrer d'effets secondaires du stévia.

 

Son goût est légèrement anisé, ce qui peut surprendre à la première utilisation.

 

Utiliser parcimonieusement le stévia vert, non raffiné.

Son pouvoir sucrant est très élevé : 10 à 30 fois plus que le sucre.

Raffiné il sucre 300 fois plus que le sucre blanc !

 

Une ½ petite feuille de stévia suffit pour sucrer une tasse de boisson.

 

Au Japon, le stévia est proposé dans les restaurants au même titre que le sucre en France.

 

 

   En vente dans les Magasins de Produits Naturels & de Régime, pour une somme très modique.

 

La plante qui met le feu aux poudres ...

 

« La Stévia, plante originaire du Nord et du Sud du Brésil dispose de feuilles au pouvoir sucrant 15 fois plus élevé que celui de la saccharose.

 

Elle s'apparente alors comme une bonne alternative au sucre, responsable des problèmes d'obésité et à l'aspartame, récemment

déclarée cancérigène, car la Stévia est totalement acalorique et sa parfaite innocuité pour la santé n'est plus à prouver. La Stévia est utilisée dans le monde entier depuis des milliers d'années et pourtant il fait polémique en France ou il est encore très controversé.

 

 « l'Herbe Sucrée » nommée ainsi par les Indiens Guaranis qui cultivent la Stévia depuis la nuit des temps a été découverte par les Européens lors de la conquête de l'Amérique du Sud par les Conquistadors sspagnols au XVeme siècle.

 

 Guayapi Tropical, spécialiste des plantes alimentaires qu'elle sélectionne, formule et distribue sous forme de compléments, produits alimentaires et cosmétiques mène un dur combat depuis des années afin d'autoriser la commercialisation en France de la Stévia en poudre et son enregistrement comme complément alimentaire.

 

« La Stévia, plante traditionnelle à caractère alimentaire n'est ni un additif, ni un complément ni un édulcorant » selon Maitre Beucher, avocat de Guayapi.

 

Consommée dans le monde entier depuis toujours par les Indiens et réclamée par les consommateurs français, elle devrait être reconnue comme une alternative au sucre et à l'aspartame mais la DGCCRF classe la Stévia dans la catégorie des « Novel Food » : là où l'on retrouve les OGM !

 

Afin de commercialiser la Stévia en toute liberté et en toute transparence, Guayapi a entrepris depuis 10 ans, l'enregistrement de l'herbe sucrée en tant que plante alimentaire ou édulcorant mais la DGCCRF et la Commission Européenne se renvoient mutuellement le dossier, qui n'a toujours pas aboutit. Le 2 décembre 2008, le tribunal de Paris condamnait Guayapi et sa fondatrice à 8000 € d'amende pour avoir bafouer les autorisations en commercialisant la Stévia comme complément alimentaire envers et contre tous.. »



18/11/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres