* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Mariage & riz * Les rituels

   Mariage & riz.

 

Lors des mariages, nous lançons sur les mariés des grains de riz. Le riz est l'aliment de base de l'Asie, là où l'on aborde toutes les souffrances avec le sourire. Il nous aide à supporter les difficultés que nous pourrions rencontrer. Quand nous lançons du riz aux jeunes mariés, c'est une manière de leur dire :

 

 « Aujourd'hui vous riez et voyez l'avenir en rose, mais un jour les choses seront peut-être plus difficiles. Souvenez-vous du riz et prenez toujours toutes les choses avec le sourire ».

 

Les anniversaires de mariage sont symbolisés par des matériaux de plus en plus précieux.

 

* Papier pour un an, c'est le moment des serments sur le papier.

* Bois pour 5 ans où le désir fait du feu de tout bois.

* Fer pour 10 ans où cela peut être le bras de fer.

* Argent pour les 25 ans où le couple a su créer toutes sortes de

   richesses. Or pour les 50 ans.

* Diamant pour les 70. Le diamant est la forme du carbone, « carence de

   bonheur ».

 

Que dire de ceux qui oublient systématiquement l'anniversaire de mariage. Inversement il y a ceux qui fêtent aussi les dates de rencontre. Parfois l'un des 2 y est plus attentif…parce que certains évènements ont plus de sens que pour l'autre.

 

Il y a une histoire que j'aime raconter aux couples qui rencontrent leurs 1ères difficultés :

 

« Il était une fois des jeunes mariés qui se jurent d'être fidèles, à défaut, de toujours tout se dire, quoi qu'il arrive, en particulier les écarts…et au cas où cela ne serait pas le moment de le dire, de mettre pour chaque infidélité un grain de riz dans une boite en fer. Cinquante années de vie é& bonheur s'écoulent. Ils fêtent leurs noces d'or et le soir après le départ de toute leur nombreuse progéniture, ils décident enfin d'ouvrir ces fameuses boites en fer.

Dans celle  de papi il y a 3 grains de riz. Papi s'explique, mami lui dit que rien n'est grave car ils ont été très heureux. Puis elle ouvre sa boîte. Elle est vide. Papi alors s'effondre en larmes, « comment ai-je pu tromper une femme aussi merveilleuse ».

Et mami le console « comment crois-tu que je t'ai nourri pendant la guerre… »

 

Fêtes, marques de force & de statut social.

 

Les rois & les monarques ont toujours utilisé la fête pour impressionner leurs ennemis & leurs sujets. Souvenons-nous du camp du drap d'or. Versailles rivalisait de créativité pour marquer sa puissance. C'est un des moyens de séduction amoureux ou autres. Une façon de monter ses capacités.

 

Mais il existe des moments où la fête permet de passer au-delà des statuts sociaux par une forme de pied-de-nez.

 

Libération des interdits & abolition des marches sociales.

 

Ce sont les fêtes masquées. Elles permettent au personnage de changer de peau, de changer de personnage. Vous pouvez alors devenir un autre. Le temps d'une fête réaliser une part de votre inconscient.

 

La forme la plus courante et le trans-sexuel. Le succès ou le refus de ces fêtes où hommes & femmes changent de sexe dans leur vêtements traduit combien cette question touche beaucoup de monde.

 

La fête est aussi le moment de quitter la pression de la règle sociale. Se libérer un temps des interdits…avant d'y revenir soulagé, ravi ou peureux de cette liberté qui permet tant de choses.

Mais un temps, tout est permis, cela permet de diminuer la pression, passer par-dessus la tête les tabous sociaux & sexuels.

Carnavals, parois masqués, comme la mi-carême. Temps de relâchement au milieu du carême.

 

Le carnaval met en scène les changements d'états. Les fêtes ont une part très importance de mise en scène. Tout y est rituel.

 

Une particularité historique était les bals masqués avec des loups. Cela permettait aux participants de changer de milieu social et d'avoir des relations amoureuses hors de leur rang. L'expérience me fait penser que la nature plagie ce rituel dans une maladie comme le Lupus. Très souvent les patients que j'ai rencontrés avaient dans leur histoire une notion de perte ou de changement de statut social ou financier. La réaction de leurs corps se fait dans une auto-immunité, c'est-à-dire un refus et une guerre interne.

Ici le corps plagie les rituels et les symboles pour tenter de trouver une solution. Entre loup & le Lupus, cela révèle l'unité de tout le vivant. 

 

Des moments parfois difficiles.

 

Ces moments se traduisent par des phases de dépression, de tristesse, ou parfois des signes plus masqués comme de la mauvaise humeur, des retards systématiques, des oublis, voire des narcolepsies (une somnolence irrépressible). Parfois l'aversion est évidente pour ces fêtes, voire pour toutes le fêtes. Dans tous les cas, cela évoque une difficulté plus ou moins consciente en rapport avec de mauvaises mémoires.

C'est souvent le cas dans les fêtes de famille quand, au fond, avoué ou non, la famille et l'enfance sont un mauvais souvenir...



24/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres