* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Soins de la peau avec la Lune ....

                                    

 

 

 

La plupart d'entre nous, femmes et hommes, avons pris l'habitude de commencer nos soirées  « beauté » par un bain.

C'est une bonne décision, car notre corps est alors mieux disposé à recevoir les soins dans cette ambiance calme et sereine.

 

Il faut toutefois veiller à ce que la position de la Lune soit bénéfique avant de nous occuper de notre peau et de nos cheveux.

 

La meilleure période pour nettoyer la peau en profondeur est la phase du dernier quartier de la Lune.

Si vous avez décidé d'éclaircir un teint brouillé, d'éliminer des boutons ou de traiter un problème de desquamation, il vous faudra impérativement observer cette règle, parce que, pendant cette phase du dernier quartier, la peau se laisse mieux triturer, presser ou frotter.

Une esthéticienne vous confirmera que les soins effectués durant cette période ne laissent que très rarement des cicatrices.

 

En revanche, si vous voulez traiter votre peau avec des substances à propriétés curatives, où lui offrir des soins particuliers, choisissez la phase du premier quartier, parce que, à cette période, l'organisme est particulièrement sensible aux soins qu'on lui prodigue.

Cela s'applique aux traitements spécifiques, cures de vitamines, soins hydratants ou raffermissants, sur une période limitée.

Par ailleurs, vous noterez que vous utiliserez moins de votre crème habituelle durant cette phase du premier quartier.

 

Pourquoi faut-il consacrer beaucoup d'attention à sa peau ?

 

Parce qu'elle est véritablement le miroir de l'âme.

 

De plus c'est notre premier outil de communication : un embryon de huit semaines apaise sa soif de sensations agréables en tétant son pouce, mais ce qu'il préfère par-dessus tout, c'est être bercé dans son nid douillet et mis en contact avec la peau de da mère, au gré de ses mouvements. Lorsque les mouvements cessent, il cogne contre la paroi de l'utérus, pour rétablir le contact.

 

Et ce besoin de contact ne disparaît jamais. « L'homme ne peut vivre en bonne santé s'il n'est jamais touché » déclare le chercheur américain Ashley Montagu, qui affirme également : »Les contacts physiques sont les vitamines de l'âme. »

Bien avant lui, le psychiatre René Spitz avait remarqué que les enfants privés de caresses « se fanent comme des fleurs privées d'eau ». En particulier, ils présentent une perte des repères et une angoisse de l'échec.  Spitz fut également le premier à fustiger les conditions de vie dans les orphelinats, où les enfants grandissaient sans jamais recevoir aucune marque d'affection par contact physique. Ces enfants dépérissaient moralement, et beaucoup d'entre eux en mouraient.

 

Aujourd'hui, on sait qu'un nourrisson caressé quotidiennement pendant trente minutes grandit plus vite, et que ses facultés d'apprentissage sont plus développées.

Les anthropologues ont également découvert que les peuples primitifs chez lesquels les bébés sont choyés et portés sur le ventre ou le dos jusqu'à l'age où ils marchent seuls ne développent jamais de tendances guerrières.

Chez les peuples qui considèrent leurs enfants uniquement comme une nécessité économique et ne les touchent que pour les nourrir, le comportement est agressif.

 

La tendresse est visiblement un moyen d'assurer la paix

 

 



12/12/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres