COULEURS-DE-LA-VIE

COULEURS-DE-LA-VIE

J.O. Paris 2024 : des milliards dépensés ...

Le sombre avenir des jeux olympiques 

 

jo flamme.jpg

 

Découvrez la vérité brutale derrière les Jeux Olympiques dans cet article incisif de Madame-Raleuse.com. Des milliards dépensés pour des constructions, des promesses non tenues et des ruines laissées en héritage : plongez dans les coulisses sombres de cet événement mondial et posez-vous la question cruciale : à quel prix la grandeur olympique ?

 

jo 2024.jpg

 

Les vestiges olympiques : Un legs pas si glorieux

 

Ah, bien sûr ! Avec les Jeux olympiques de Paris 2024 qui nous coûtent déjà des milliards, il est plus que pertinent de réfléchir à ce qui pourrait advenir de nos futures “joyeuses” constructions olympiques une fois que les festivités seront terminées. Ces merveilles post-olympiques ! Nos sites olympiques, fruits de dépenses extravagantes et d’enthousiasme débordant, deviennent désormais les joyaux de l’urbex, ce loisir exaltant qui consiste à explorer des lieux à l’abandon. Qui aurait cru que nos chers stades, pistes et villages olympiques deviendraient des attractions pour les amateurs d’aventure urbaine ?

 

Tiens, regardons le stade de beach-volley des Jeux d’Athènes 2004, un exemple classique du “gâchis olympique”. Ses courbes d’acier futuristes auraient dû symboliser l’éternité sportive. Mais hélas, faute d’une planification adéquate, il est désormais laissé à lui-même, une énorme coquille vide attendant patiemment sa transformation en terrain de jeu pour les herbes folles.

 

Jeux olympiques 2004 en Grèce.jpg

 

 Photo tirée de larticle du journal Libération Jeux olympiques 2004 en Grèce une amertume durable vingt ans après l'enthousiasme

 

Et que dire de la piste de BMX de Rio de Janeiro 2016, vantée pour son revêtement révolutionnaire ? Eh bien, elle est désormais dans un état si désastreux que même les juges ont décidé de mettre fin aux festivités pour des raisons de sécurité. Un véritable triomphe de l’organisation post-olympique, n’est-ce pas ?

 

complexe de Hachijo Royal Resort à Pyeongchang 2018.jpg

 

 Photo du magazine Géo sur larticle Urbex que deviennent les sites construits pour les Jeux olympiques

 

Quant au complexe de Hachijo Royal Resort à Pyeongchang 2018, les autorités sud-coréennes avaient espéré qu’il deviendrait un pôle touristique après les Jeux d’hiver. Malheureusement, les touristes semblent préférer les plages chaudes aux pistes enneigées, laissant le complexe sombrer lentement dans l’oubli, accompagné du bruit lointain des remontées mécaniques inutilisées.

 

piscine du village olympique de Berlin 1936.jpg

 

Photo de UrbexSession site httpsurbexsessioncomhachijo royal hotel

 

L’héritage déchu : Quand la grandeur s’efface

 

Ah, et n’oublions pas la piscine du village olympique de Berlin 1936, un véritable trésor en ruine. Bien sûr, le pavillon de Jesse Owens est ouvert au public, offrant une touche de glamour à cette décrépitude olympique.

 

274481135_4940676346017536_7785631888269741484_n.jpg

 

Et enfin, le parcours de canoë-kayak des Jeux de Pékin 2008, symbole de la grandeur chinoise démesurée. Avec ses coûts pharaoniques, il est maintenant condamné à errer dans les méandres de l’abandon, attendant peut-être qu’un jour quelqu’un se souvienne qu’il était autrefois un terrain de jeu pour les élites sportives.

 

jeux-olympiques-de-beijing-2008-canoe-kayak.jpg

 

Ah, les Jeux olympiques, une fête de grandeur et de splendeur, suivie de près par une comédie d’erreurs et de ruines. Paris 2024, préparez-vous à rejoindre ce club très exclusif de l’oubli olympique !

 

Citation de  Madame-Raleuse.com

 

Les Jeux Olympiques : un festin pour quelques semaines,

 

 

mais un héritage de ruines pour les générations à venir.



29/05/2024
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 496 autres membres