COULEURS-DE-LA-VIE

COULEURS-DE-LA-VIE

L’âme du combattant

escalier de bois nature.jpg

 

Je sais que parfois il est dur de rester à mes côtés.

Je sais que parfois je suis compliquée à comprendre.

J'ai des silences profonds et mélancoliques où je ne laisse entrer personne.

J'ai des larmes difficiles à comprendre.

J'ai une sensibilité tellement développée qu'il suffit d'un rien pour me blesser et me casser en mille morceaux.

J'ai un besoin d'amour si fort que parfois ça me fait mal et me fait peur.

 

C'est pour ça que je ne laisse personne entrer dans mon cœur.

C'est pour ça qu'il est si difficile d'être près de moi, de m'accepter, de m'aimer, de m'embrasser.

C'est souvent plus facile de s'enfuir et de me laisser seule.

C’est comme l'eau de la mer, si salée qu’elle est impossible à boire.

Je suis comme un orage d'été, soudaine et inattendue, légère et imprévisible, colorée comme les confettis et fragile comme une bulle de savon.

 

Je suis comme un lever de soleil sur la mer, douce et délicate mais qui peut être aveuglée si vous me fixez intensément. Je suis sûre et têtue, sage et naïve, instinctive et sauvage, passionnée et mélancolique, pleine de doutes et de rêves.

Je suis différente de ce que j'étais hier et de ce que je deviendrai demain.

 

Mais au fond, ce qui est important, ce n'est pas de me définir mais d'exister.

 

Et J'existe, j'aime, je vis, je me bats, je tombe et je me lève. Avec le soleil dans les yeux et le printemps dans le coeur ...

 

Auteur Inconnu



29/11/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 472 autres membres