* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Le cheveu dans tous ses états.

   La santé des cheveux tient pour l'essentiel à une alimentation saine & équilibrée, une bonne hygiène et des procédés coiffants non traumatisants, donc non chimiques. Des préparations à base de plantes, à faire soi-même, garantissent des soins naturels préventifs & curatifs, bénéfiques pour leur aspect comme pour leur état général.

 

Le cheveu grandit de 1 à 1,50 cm par mois et vit environ 7 ans. Mort, il tombe un mois après, mais la papille est encore vivante. Si elle est détruite, c'est la chute définitive (alopécie).

 

Tant que la perte quotidienne si maintient entre 50 et 100 cheveux,  ce qui est la normalité, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Au-delà mieux vaut sans tarder en rechercher les causes pour agir préventivement le plus tôt possible.

 

La matière première du cheveu est la kératine, substance riche en protéines, dont les molécules sont unies par des liaisons chimiques, constituées principalement de soufre. Si les agressions externes détruisent ce bel équilibre, le cheveu devient sec, cassant, fourchu, bref, malade.

 

   *** Les pellicules, peu agréables pour soi et pour les autres, peuvent être infectieuses. Quant aux problèmes plus graves, teigne, pelade, poux, etc., ils doivent amener à consulter.

 

*** Mieux vaut prévenir que guérir. Même s'ils sont en bonne santé, protégez-vous du soleil, évitez les endroits enfumés, couvrez-vous la tête par grand vend ou grand froid.

 

*** Ne les lavez pas trop souvent, ou alors prenez un shampoing naturel « lavages fréquents » souvent à base de jojoba, qui nourrit et hydrate, de bleuet, de mauve, d'aloe vera, etc. Aujourd'hui, pratiquement tous les champoings sont « extra-doux », avec un pH proche de celui du cuir chevelu, autour de 6, et sont enrichis de principes nourrissants, donc prévus pour des lavages fréquents sans préjudice. Il faut s'abstenir d'utiliser les formules pour bébés, bien que très douces, car elles renferment des agents surgraissants qui rendent mous les cheveux des adultes.

 

*** Avant chaque lavage, une bonne habitude à prendre est de procéder pendant une petite minute à un léger massage digital du crâne afin de stimuler la microcirculation et l'oxygénation du cuir chevelu. Une seule application avec très peu de produit, sans friction énergique, suffit amplement pour dégraisser et nettoyer les cheveux. Un abondant rinçage doit suivre immédiatement. Pour limiter les effets de calcaire de l'eau du robinet, qui ternit les cheveux,  il est fortement conseillé soit d'ajouter quelques gouttes de vinaigre ou de jus de citron à l'eau du dernier rinçage, (soit utiliser de l'eau de source).

 

*** Pour le séchage, lorsqu'on utilise un séchoir électrique, il doit être réglé sur la position tiède et tenu à distance, jamais moins de 20 cm. Trop chaud et trop rapproché, il abîme immanquablement les cheveux, les rend cassants et secs, comme le font les brushings, les crêpages, les décolorations, les teintures chimiques ou les lourds laquages…

 

*** Le brossage & le démêlage sont aussi en question, brosser trop énergiquement, surtout avec une brosse à poils synthétiques, excite les glandes sébacées et peut, à la longue, entraîner une alopécie. Démêlez vos cheveux lorsqu'ils sont mouillés, et non secs, avant le shampoing, comme le font trop souvent les coiffeurs (vous avez le droit de refuser !).

 

   Un indicateur de Santé.

 

La cause profonde - si elle n'est pas génétique ou hormonale ou liée à une pathologie ou même tout simplement au stress -est généralement alimentaire, car la nutrition a une incidence déterminante sur l'état général des cheveux, très sensibles aux carences nutritionnelles.

 

Ainsi, par exemple, une alopécie, c'est-à-dire la chute anormale des cheveux, est bien souvent le signe d'un déficit en nutriments dont ils ont fondamentalement besoin. Il est donc primordial de veiller à ce que leur alimentation soit convenable équilibrée et d'être particulièrement attentif à ce qu'elle leur apporte les nutriments qui leur sont indispensables, en particulier :

 

La méthionine & la cystine : de ces aminoacides soufrés impliqués dans l'élaboration de la kératine dépendent la vigueur & la solidité des cheveux.

 

La vitamine A : nécessaire au bon fonctionnement du cuir chevelu, elle favorise par ailleurs la kératinisation.

 

Le bétacarotène, les vitamines C & E. : leur action anti-oxydante s'oppose aux radicaux libres qui altèrent les cellules du cuir chevelu.

 

La vitamine B5 : son rôle est essentiel dans la régénération cutanée et la croissance des planaires en général.

 

La vitamine B6 : elle régule la production de sébum du cuir chevelu.

 

Les vitamines  B9 & B12 : antianémiques, elles tonifient et freinent la chute des cheveux.

 

Les acides gras essentiels : ils contribuent activement au bon état général du cuir chevelu et s'opposent à son dessèchement.

 

Le soufre : macroélément constitutif de la kératine, il a de surcroît une action détoxinante bénéfique à la régénération cellulaire du cuir chevelu.

 

Le magnésium : il intervient dans le processus de kératinisation.

 

Le sélénium : il participe au bon état du cuir chevelu par son action anti-oxydante.

 

Le zinc : indispensable à la synthèse de la kératine, il combat la chute des cheveux et active la repousse.

 

La phytothérapie capillaire.

 

Les plantes réputées pour leurs vertus  bénéfiques sur la santé et la beauté des cheveux s'utilisent sous forme de décoction, d'alcoolature ou de jus, des préparations très simples à réaliser.

Les huiles essentielles (HE) sont à mélanger en solution dans de l'huile végétale, jojoba, amande douce, olive… Lorsqu'elles sont associées, l'ensemble ne doit pas dépasser le dosage de 3 à 5 %.

 

Buis : Tonique du cuir chevelu contre la chute des cheveux & les pellicules. Décoction de feuilles (30 à 40 g/litre), en lotions & frictions.

 

Camomille allemande : Blondit les cheveux châtains et donne un reflet doré aux cheveux blonds. Décoction d'une dizaine de fleurs pour un litre d'eau à réduire à ½ litre, en lotions après rinçage.

 

Capucine : tonique, reconstituante, assainissante, antipelliculaire, antiséborrhéique. Alcoolature composée du Dr Leclerc à réaliser avec des plantes fraîches (100 g de feuilles, fleurs et semences + 100g de feuilles d'ortie + 100 g de feuilles de buis, à faire macérer 15 jours dans ½ litre d'alcool à 90° ; passer et ajouter quelques gouttes d'essence de géranium, appliquer en frictions).

 

Citron : la dernière eau de rinçage additionnée d'un jus de citron les rend souples & brillants. L'HE est tonique & antiseptique, protectrice & stimulante des capillaires sanguins. Contre la chute des cheveux, association à part égale avec les HE de lavande, menthe, romarin, ylang-ylang.

 

Cresson : Tonique, prévient l'alopécie, stimule la repousse. Frictions quotidiennes avec du suc pur, ou mélangé à part égale avec de l'alcool à 90° additionnée d'HE de géranium en proportion.

 

Noyer : Tonifiant, antichute, antipelliculaire, donne une coloration naturelle. Décoction de feuilles fraîches (50 g/litre), en lotions & frictions.

 

Origan : HE stimulante et antiseptique ; elle assainit le cuir chevelu et favorise la repousse des cheveux.

 

Ortie : Tonique et reminéralisante indiquée contre la chute des cheveux et pour favoriser la repousse. Lotion : décoction de feuilles fraîches (100 g/litre).

 

Poireau : Revitalisant & embellissant. Conserver l'eau de cuisson des poireaux pour l'utiliser comme eau de rinçage pour les cheveux auxquels  elle donne un joli teint.

 

Bois de Panama : La décoction de son écorce riche en saponines constitue un excellent shampoing naturel : 20 g/litre à réduire lentement jusqu'à ½ litre.

 

Romarin : Tonique antichute. Lotion : décoction de feuilles & sommités fleuries (40 g/litre) ; HE seule ou en association (voir citron) ; alcoolature : faire macérer pendant 15 jours 60 g de feuilles et/ou de sommités fleuries + 60 g de feuilles fraîches hachées de buis, remuer de temps en temps ; en frictions quotidiennes.

 

Saponaire : Plante renfermant des saponines dont la décoction (80 g de plante entière par litre) constitue un shampoing naturel très doux.

 

Sauge : stimulante, antiséborrhéique, antipelliculaire. HE seule ou en association à part égale avec des HE de serpolet & cyprès.

 

Serpolet & Thym : Ces 2 plantes très proches ont sensiblement les mêmes propriétés ; antiseptiques, toniques, antichute, elles stimulent la repousse. HE seule ou en association (voir sauge) ; décoction de 100 g par litre à réduire à ½ litre, en frictions & comme eau de rinçage.

 

Les cheveux gras.

 

Le grand remède contre l'excès de sébum est le rassoul, terre argile du Maghreb dont les microparticules absorbent le gras en douceur, avec un effet saponifiant. Il fait merveille pour les cheveux gras, surtout si, comme le propose un laboratoire de produits naturels, il n'est pas associé à un savon.

La capucine est bien connue aussi pour ses propriétés antiséborrhéiques, ainsi que la tormentille. On utilise souvent des HE. Le lamier blanc et la gentiane sont également des  plantes concernées par ce problème.

 

Le Henné est connu depuis des siècles. Naturel, il donne santé et vitalité aux cheveux, absorbe le sébum et colore en acajou. On sait aussi fabriquer maintenant du henné neutre.

 

Les pellicules.

 

Ces desquamations envahissantes sont dues à une déséquilibre, soit du cuir chevelu, soit de l'organisme lui-même. Les HE de cyprès, cajeput, romarin les extraits de millepertuis, sauge, séneçon, bardane, le vinaigre de cidre sont des armes efficaces. Certains shampoings associent même le goudron. L'effet de excès plantes est multiple : anti-inflammatoire, tonique, astringent, cicatrisant, antiseptique, etc.

 

Alopécie.

 

L'alopécie est due soit à des germes microbiens, soit à des déséquilibres hormonaux, nutritionnels, métabolique. La séborrhée y joue un grand rôle. Bien qu'il ne faille pas se faire trop d'illusions quant à l'arrêt de la chute et à la repousse des cheveux, on peut cependant lutter contre ce processus avec  principalement des plantes, dont le ginkgo biloba, le vibunum, des vitamines B et de la tyrosine. Une application de crème ou de lotion complète généralement l'action du shampoing. Là encore on vérifiera la teneur en HE ou en extraits de plantes (50 à 70% pour une réelle efficacité).

 

L'Homéopathie.

 

L'homéopathie, médecine de terrain, donne de bons résultats pour rétablir certains équilibres. Le Dr Popowski donne quelques pistes selon les symptômes observés. Prendre les remèdes en 7 CH, 3 granules matin & soir, pendant 2 semaines.

 

Alopécie.

 

Chez les enfants : Arundo mauritanica.

Alopécie de chagrin : Phosphoric acidum.

Alopécie par poignées : Lypocodium, Phosphorus, Mezereum.

Après humiliation : Sulfur.

Pendant la grossesse : Ignatia.

Des convalescents : Lachesis.

Par endroits, cheveux blancs : Phosphoric Acidum, Selenium, Thallium metallicum, Sulfur.

 

Pellicules.

 

Pellicules blanches : Fluoricum acidum.

Pellicules jaunes : Natrum muriaticum, Thuya, kalium nuriaticum, Phosphorus, Mezereum.

Pellicules noires : Alumina.

Sèches prurigineuses (qui démangent) : Kalium sulfuricum * Calcarea  phosphorica, Baryta carbonica *  Calcarea carbonica, Calcarea phosphorica *

 

Pour retrouver l'éclat & la vigueur de vos cheveux, vous pouvez avoir recours aux compléments alimentaires naturels.  Plusieurs laboratoires spécialisés en proposent, que vous trouverez en magasin de diététique.

 

En dehors de ces produits très spécialisés, pensez aux algues, riches en minéraux, et en vitamines B12, cette dernière joue un rôle dans la teneur du sang en hémoglobine (anémie) et dont la carence se traduit aussi au niveau des cheveux.

 

L'oligothérapie.

 

Zinc & Manganèse sont les 2 oligo-éléments souvent impliqués dans les problèmes de cheveux.

Pour les cheveux secs & cassants, le Soufre, associé au Zinc et au Cuivre est souvent indiqué. On associe Lithium en cas d'insomnie. Indispensable à la synthèse de la kératine, le cuivre combat la chute des cheveux et active la repousse.

Mais il est préférable de consulter un Oligo-thérapeute qui fera un bilan de vos carences.

 

   Les aliments.

 

Particulièrement recommandés pour leurs apports nutritionnels particulièrement profitables aux cheveux : les œufs, en plus d'une incomparable source d'acides aminés, recèlent une grande diversité de vitamines et d'éléments minéraux ; les algues marines - riches en minéraux, et en vitamines B12, cette dernière joue un rôle dans la teneur du sang en hémoglobine (anémie) et dont la carence se traduit aussi au niveau des cheveux – les poissons et fruits de mer, le miel, les pommes, les pêches, les abricots, les fruits & les légumes secs, le chou, l'oignon, l'ail, le pissenlit, la mâche, le persil, le poivron, la tomate, la carotte, les céréales complètes.

 

Les huiles d'olive, carthame, noix, noisette, colza, maïs,  sont tout aussi bénéfiques pour les cheveux que pour l'ensemble de l'organisme.

 



16/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres