* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Arrêter de fumer ou de boire est souvent très difficile. ..

 

                                            

 

 

 

Outre l'acupuncture, réputée très efficace, l'homéopathie, les médecines naturelles et le soutien psychologique, des phytothérapies, vitamines, minéraux et compléments nutritionnels éliminent la dépendance et les effets secondaires du sevrage.

 

Voici les vertus de certaines plantes :

 

Depuis plus de 2 500 ans les Chinois traitent différentes formes de dépendance avec une plante exceptionnelle dite, le Pueraria, plus communément appelée Kudzu.


On a enregistré 80 % de réussite dans les tests de désaccoutumance dans les tests de tabagie. Désormais, scientifiquement reconnu dans le monde entier, le Kudzu est commercialisé en pharmacie et en magasin diététique, sous forme de poudre, essentiellement proposé pour arrêter de fumer ; mais il conserve ses vertus appliqué à d'autres sevrages.

 

Les dépendances toxicologiques sont les conséquences les plus communes d'une déficience en sérotonine, c'est pourquoi une autre plante africaine, celle-ci, qui contient du 5-HTP, à l'état naturel s'est montrée supérieure aux médicaments chimiques pour traiter les patients désireux d'arrêter la consommation de leur drogue.

 

Il s'agit de Griffonia simplicifolia.

 

Cependant, il ne faut pas consommer de 5-HTP, simultanément avec des médicaments antidépresseurs, ne pas dépasser 100mg/jour, et éviter de prendre de la vitamine B6 (végétaux verts, germe de céréales, riz complet…) dans les 6 h de la prise de ce complément.

 

Vitamine C et argousier :

 

D'une manière générale, la vitamine C, quelle que soit son origine naturelle, est certainement un des meilleurs nutriments anti-stress, et convient donc parfaitement autant pour réduire la tension inhérente au sevrage que pour relativiser les problèmes psychologiques à l'origine de la toxicomanie… surtout si l'on sait que le tabac, mais aussi l'alcool et les autres drogues, détruisent cette précieuse vitamine C.

 

En conséquence, tout sevrage doit impérativement s'accompagner d'une complémentation quotidienne de vitamine C à la dose de 1500 à 2000 mg.

 

 D'autres vitamines et minéraux, en synergie avec la vitamine C, et notamment celle du groupe B, contribuent à rééquilibrer le système nerveux et à remettre en ordre le métabolisme énergétique, ainsi que les caroténoïdes dont les anti-oxydants stimulent l'immunité, du zinc et du sélénium, des phospholipides et de la vitamine E, et du magnésium.

 

Le jus d'argousier, qui est avant tout une excellente source de vitamine C puisqu'il peut dépasser une teneur d'un gramme et demi pour 100 g  de fruit, est encore plus riche de bien d'autres nutriments complémentaires de la lutte contre les toxicomanies, notamment la vitamine B 12 qui régule le système nerveux et régénère les globules rouges ;

la vitamine E qui protège contre les radicaux libres, les substances toxiques et la fatigue ;

le bétacarotène qui stimule les défenses immunitaires, et enfin les flavonoïdes dont les anti-oxydants favorisent une meilleure résistance aux intoxications...



18/12/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres