COULEURS-DE-LA-VIE

COULEURS-DE-LA-VIE

Aimez vos parents pour vous avoir appris ...

main.jpg

 

 

Aimez vos parents pour vous avoir appris à être de bons enfants ...

 

En fin d'après-midi froid, je reçois la visite inattendue de mes deux enfants.

L'un est médecin, l'autre ingénieur. Tous les deux réussissent dans leur métier.

 

Il y a moins d'une semaine, j'ai subi la mort de ma femme bien-aimée

Je me sens toujours abattu par la perte qui a changé le cours et le sens de la vie pour moi.

 

Assis à la table du salon d'une maison simple et simple, où je vis maintenant seul, nous avons commencé à parler.

Le sujet concerne mon avenir. J'ai froid dans le dos. Bientôt ils essaient de me convaincre que le mieux pour moi est de vivre dans une maison de retraite.

 

Je réagis ... J'argumente que l'ombre de la solitude ne me fait pas peur et la vieillesse encore moins. Mais mes enfants insistent « inquiets » ?

Ils regrettent, entre-temps, que les dépendances de leurs grands appartements au bord de la mer soient occupées et que je ne puisse donc être avec l'un, ni avec l'autre ...

 

C'est ce qu'ils disent. De plus, mes enfants et mes belles-filles vivent très occupés. Donc ils n'auraient pas à me voir. Sans compter mes petits-enfants, ils étudient presque toute la journée, c'est impossible.

 

En ma faveur, j'argumente déjà sans grande conviction que dans ce cas ils pourraient bien m'aider à payer une aide-soignante. Devant moi, le médecin et l'ingénieur disent qu'il serait nécessaire, en fait, "trois soignants en trois gardes et toutes avec un portefeuille signé". Ce qui serait, en temps de crise, une petite fortune à la fin de chaque mois.

 

Je refuse d'accepter la proposition de vivre dans un refuge. Et voici une autre suggestion : on me demande de vendre la maison.

 

L'argent servira à payer les frais de la maison où j'irai pendant un bon moment, pour que personne ne s'inquiète. Ni eux, ni moi.

 

J'abandonne les arguments pour ne pas avoir plus de force pour affronter tant d'ingratitude et de froideur. J'ai fermé mes lèvres et je ne parle pas du sacrifice que j'ai fait toute ma vie pour financer les études des deux.

 

Je ne dis pas que j'ai arrêté de voyager avec ma famille pour une promenade, fréquenter de bons restaurants, aller au théâtre ou changer de voiture pour qu'ils ne manquent de rien. Cela ne vaudrait pas la peine de plaider de tels faits à ce stade de la conversation.

 

De là, sans dire un mot, je décide de rassembler mes affaires. En peu de temps, je vois toute une vie résumée en deux valises. Avec elles, je m'embarque vers une autre réalité, beaucoup plus dure. Une maison de retraite, loin des enfants et des petits-enfants.

 

Aujourd'hui, dans les bras de la solitude, je reconnais que j'ai pu enseigner des valeurs morales à mes enfants.

 

Mais je n'ai pu transmettre à aucun de nous une vertu appelée GRATITUDE.

 

La faute est de notre faute parce que nous lui donnons toujours ce qu'ils veulent ou demandent, alors que nous devons lui apprendre qu'ils doivent le « gagner ».

 

Comment ça ? Travailler dur, aider à nettoyer la maison, cuisiner, faire la vaisselle, etc., quand vous deviendrez adultes, vous savez que les choses se font avec du mal et soyez responsables et agréables, aimez vos parents pour vous avoir appris à être de bons enfants.

 

La jeunesse actuelle te cherche quand elle veut quelque chose, quand elle a besoin de toi, mais comment est-ce logique, ses exceptions existent.

 

La gratitude doit être forgée, elle n'est pas incluse dans le cœur des humains, à moins que l'amour et la crainte de Dieu ne lui aient été inculqués en premier lieu.

 

Je m'excuse de dire ce que je pense mais vous devez savoir que quand vous deviendrez "vieux" vous voudrez être bien traités par vos enfants et/ou petits-enfants et cela ne se fait pas avec de l'argent mais avec la bonté semée dans votre cœur.

 

Il y aura des parents qui sont à temps pour forger des sentiments.

Dieu ait pitié des nouvelles générations.

 

« Pour les derniers temps, il y aura des enfants aimants d'eux-mêmes, indifférents, égoïstes, ingrats, déloyaux qui jouissent de l'injustice et se détournent de la vérité »

 

 

Derlisgustavomendoza.



04/08/2022
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 468 autres membres