* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

L’Habitation du Bonheur ?

le coeur.jpg

  

Le Bonheur & le malheur d'un couple s'effectue dans le quotidien »

 

affirme François Tanguay,

Spécialiste Québécois de la « Maison-thérapie ».

 

 L'habitat du bonheur peut exister à condition qu'elle soit conçue ensemble (pour un couple) si c'est une maison à construire.

 

Pour le choix d'un appartement ou pour son aménagement, tout doit être réalisé à deux, ou mieux, en famille, pour que chacun soit impliqué et y participe.

 

Cela permet généralement une excellente et salutaire thérapie de couple (ou familiale).

 

On solutionnera d'autres problèmes en trouvant un terrain d'entente pour le choix d'une maison, d'un appartement, d'une décoration, d'un meuble.

 

Besoin de territoire, mais aussi besoin de sécurisation, d'identification & de communication, indispensables pour notre équilibre.

Les besoins se manifestent par la nécessité d'avoir des points de repère pour s'identifier, avoir une habitation sécurisante (mur épais, isolation) et compenser une insécurité intérieure.

 

Le besoin de communication est paradoxal, car d'un côté nous avons profondément besoin de partager, de communiquer, de parler, et d'un autre côté nous éprouvons la nécessité de nous cloîtrer égoïstement chez nous.

C'est ce qui se passe dans les immeubles collectifs. On se côtoie, on s'observe (ou on s'épie), mais rarement on fait le « pas communicatif ». Voisin est souvent synonyme d'agresseur.

 

Le « Connais-toi toi-même et tu connaîtras le Ciel » qu'affirment les Sages depuis la plus haute Antiquité deviens alors :

 

« Connais-toi toi-même et tu connaîtras

l'habitation qui te rendra heureux ».

 

   La mémoire des murs.

 

¤ A la campagne, il est de coutume, avant qu'un jeune couple s'installe dans une habitation, que celle-ci soit bénie par un prêtre, c'est-à-dire purifiée.

 

¤ Les anciens Chinois battaient les murs des maisons « habitées » par les mauvais esprits afin de les chasser.

Encore aujourd'hui, les Chinois purifient régulièrement leur habitation en tapant 3 fois dans les mains à chaque angle des pièces. « C'est dans les angles que se cachent les mauvais esprits. Le meilleur moyen de les chasser, c'est de taper dans les mains en leur disant de nous laisser tranquille »

 

¤ Chez les Juifs, quand un jeune couple décide d'emménager dans une habitation, le Patriarche de la famille pénètre le premier dans celle-ci et la purifie, afin qu'elle apporte Joie, Bonheur, Santé & Abondance aux futurs habitants.

 

¤ Le 1er jour du printemps, les Japonais chassent les mauvais esprits en jetant des haricots dans les recoins de la maison (setsubun).

Dans les fêtes Shinto, l'on découvre des rites de purification relatifs à l'habitation. Des flèches sont achetées dans les temples et portées à la maison, où elles se chargeront, par les pointes, de toutes les informations impures. Elles seront brûlées en fin d'année, au cours d'une cérémonie religieuse.

 

¤ Le rite du sel, chez les Arabes du Maghreb, est lui aussi lié à la purification de la maison.

 

Il apparaît important de préciser aussi que notre habitation

est souvent le reflet de ce que nous pensons.

 

Ceci est également vrai en ce qui concerne l'opinion

que nous nous faisons de nous-mêmes ou des autres...



11/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres