* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

La Gelée royale.

  

boule verte.jpg

Retour à la liste   

 

 

 

 

 

 La Gelée royale.

 

L'effet de la gelée royale sur les abeilles est tout à fait phénoménal !

 

On sait que les larves d'ouvrières sont nourries à la gelée royale durant les deux premiers mois de leur développement (après quoi elles passent à un régime miel, de pollen et d'eau) ; mais que les larves royales, en revanche, continueront d'être alimentées avec ce super aliment pendant trois jours supplémentaires.

 

Or, ces trois jours vont être déterminants, puisqu'ils permettront à la larve traitée à la gelée royale, non seulement de devenir une reine, mais de multiplier son poids 1 250 fois ! Ensuite la reine sera exclusivement nourrie à la gelée royale toute sa vie qui durera 44 fois plus longtemps qu'une vie d'ouvrière (5 ans au lieu de 6 semaines).

 

Cela dit, les humains n'ont pas exactement le même métabolisme que les abeilles, et les effets de la gelée sont nettement moins spectaculaires, sur eux !

 

Au demeurant, les doses prescrites à l'homme (0.30 gr/jour) ne permettent pas de stocker beaucoup de substances vitales contenues dans la gelée royale. Toutefois il est vrai qu'en dehors des glucides, protides, lipides, sels minéraux, vitamines (notamment B5), antibiotiques et ADN, il existe environ 3 % de substances encore inconnues dans la gelée royale.

 

Le mystère entourant ce merveilleux aliment reste donc entier !

 

Pour l'heure, la seule certitude que l'on ait concernant les causes  de l'effet thérapeutique de la gelée royale, tient à sa haute teneur en vitamine B5, ou acide pantothénique.

 

Cette vitamine joue un rôle essentiel dans le métabolisme cellulaire, permettant notamment le métabolisme des lipides, des glucides et des acides aminés ; sans acide pantothénique, pas d'assimilation des aliments !

 

De plus, cette vitamine B5 stimule les corticosurrénales et augmente la production d'adrénaline, ce qui ne manquera pas d'intéresser les citadins ou toute personne stressée. Surtout parce qu'elle est l'aliment contenant le plus de vitamine B5,  la gelée royale peut donc être  absolument indiquée contre fatigue, faiblesse, anémie, anorexie, asthénie, dépression, neurasthénie, impuissance, surmenage, sénescence, problèmes dermatologiques, et maladies infectieuses (en prévention).

 

Au-delà, il serait hasardeux de prétendre, comme on a pu le faire, que la gelée royale traite efficacement le diabète, le cholestérol, l'artériosclérose ou les maladies cardio-vasculaires.

 

Comme tout fortifiant, elle ne peut évidemment que favoriser les processus d'auto-guérison.

 

Mais, de là à lui prêter une action thérapeutique universelle, il y a un pas que ne saurait franchir l'homme de raison.

 

 

Les MELANGES de GINSENG & de GELEE ROYALE.

 

Bien que déconseillés par certains (notamment les macrobiotes), ils peuvent convenir à ceux qui auraient du mal à supporter le Ginseng seul. Le pH très acide de la gelée royale stimule en effet le foie qui, lorsqu'il est en excès de Yang, peut faire un petit blocage au ginseng pur.

 

D'autre part, le mélange offre une indéniable synergie, quelquefois renforcée encore par la présence de vitamine E.

 

C'est en tout cas une cure relativement efficace, à faire sur trois semaines,  renouvelable chaque trimestre.



05/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres