* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Pensées des Sages pour Avril.

 

Pour l'homme qui sait voir, il n'y a pas de temps perdu.

Ce qui serait désœuvrement pour un autre

est observation & réflexion pour lui.

Alfred de Vigny.

 

Voulez-vous reconnaître un homme ?

Revêtez-le d'une grande puissance.

Pittacus.

 

On ne fait son bonheur qu'en s'occupant de celui des autres.

Bernardin de St-Pierre.

 

Un ridicule bien porté devient une originalité.

Jules Noriac.

 

Un devoir consiste à aimer ce que l'on se commande à soi-même.

Goethe.

 

L'homme s'élève en proportion du but qu'il veut atteindre.

Goethe.

 

Travailler sans relâche à prendre sur vous plus d'empire.

Qui ne gagne plus commence à perdre.

Plutarque.

 

Il n'y a de salut pour la société que dans l'amour et l'appui mutuel.

Sénèque.

 

Nous pardonnons aisément à nos amis les défauts qui ne nous regardent pas.

La Rochefoucauld.

 

Comprendre l'animal dans le cercle des devoirs & des miséricordes

qui nous sont imposés,

c'est améliorer l'homme lui-même.

Lamartine.

 

L'influence du livre emprunté n'est que passagère ;

seul le livre que l'on possède bien à soi

exerce une influence profonde & durable.

Marquis Scintillant de Latouffe.

 

Le monde est ce qu'il doit être : actif, c'est-à-dire fertile en obstacles.

Vauvenargues.

 

La plupart des législateurs ont été des hommes bornés

que le hasard a mis à la tête des autres

et qui n'ont presque consulté que leurs préjugés & leurs fantaisies.

Montesquieu.

 

L'on n'est plus sociable et d'un meilleur commerce

par le cœur que par l'esprit.

La Rochefoucauld.

 

Les livres ont toujours été la passion des honnêtes gens.

Ménage.

 

Vouloir des amis sans défauts, c'est ne vouloir aimer personne.

De Sacy.

 

Quiconque a aimé les livres les aime encore, quoi qu'il dise,

et les aimera toujours, quoi qu'il fasse.

Ch. Nodier.

 

Si vous froissez quelqu'un par parole ou par action

et que vous lui fassiez des excuses

vous vous raccommoderez immédiatement.

Mais si vous froissez un de vos nerfs,

vous aurez beau vous excuser, il vous boudera pendant 8 jours.

Ricord.

 

On n'est jamais quitte avec ceux qui vous ont obligés,

car lorsqu'on ne leur doit plus d'argent,

on leur doit la reconnaissance.

Alexandre Dumas.

 

Pour les femmes, la douceur est meilleur moyen d'avoir raison.

Mme de Maintenon.

 

Ce que peut la vertu d'un homme

ne se doit pas mesurer par ses efforts mais par son ordinaire.

Pascal.

 

Au catalogue de ses livres, on connaît un homme.

Jules Janin.

 

Les gens qui hésitent ne réussissent jamais.

Napoléon.

 

La mollesse & l'indulgence pour soi-même

et la dureté pour les autres n'est qu'un seul et même vice.

Nicole.

 

La constance ne consiste pas à faire toujours les mêmes choses,

mais à faire toujours les choses,

mais à faire toujours les choses qui tendent à la même fin.

Louis XIV.

 

La vie la mieux remplie

est celle dans laquelle un homme accomplit la plus grande somme 

de travaux utiles & de devoirs humains.

Samuel Smiles.

 

La satisfaction que l'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, mais celle que l'on tire de la clémence est éternelle.

Henri IV.

 

Si l'ennui vous gagne, courez au travail : le remède est infaillible.

Young.

 

Il faut songer à faire, à beaucoup faire, à bien faire :

à être et non à paraître.

Victor Cousin.

 

La fortune c'est comme le poil des narines

qu'on vous arrache un peu ou beaucoup,

c'est toujours douloureux.

Proverbe de Madagascar.

 

Le plus lent à promettre est toujours le plus fidèle à tenir.

Levis.

 

Rappelle-toi chaque jour

le mal que tu as fait aux autres & le bien que l'on t'a fait.

Précepte chinois.

 

Il ne faut pas s'affliger de n'être pas connu des hommes,

mais s'affliger de ne pas connaître les hommes.

Confucius.

 

Quand la société cesse de souffrir, elle amuse comme un spectacle.

Marquise de Blocqueville.

 

Nul bonheur n'est aussi grand que la paix de l'esprit.

Texte bouddhique.

 

Il faut être heureux pour rendre heureux,

et il faut rendre heureux pour demeurer heureux.

Maurice Maeterlinck. 



26/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres