COULEURS-DE-LA-VIE

COULEURS-DE-LA-VIE

Incroyable hostilité envers tout ce qui est russe et son Président

Pierre Richard et Ukraine.jpg

 

De René Bickel

 

Nous assistons actuellement à une incroyable hostilité envers tout ce qui est russe et son Président.

 

Cet acharnement n’est que la conséquence d’une désinformation générale sur l’invasion de l'armée russe en Ukraine.

 

Cela fait des années que j'observe l'actualité au Donbass situé à l’Est de l’Ukraine. Les 8 années de massacres envers une population innocente n'ont jamais ému personne. Près de 14000 civils tués, autant de personnes gravement blessées, sans compter les dizaines de milliers de maisons détruites par les bombes ukrainiennes, dans le silence médiatique le plus total.

 

A cela, se rajoute le non-respect des accords de Minsk et du protocole de Minsk, signé en 2014, qui devait faire cesser la guerre du Donbass.

 

La promesse de ne pas élargir l’OTAN vers les frontières de la Russie n’est pas respectée.

 

L'Occident n'a cessé de provoquer Poutine et les autorités russes. En torpillant toutes les solutions diplomatiques et pacifiques, on savait que la réaction militaire de la Russie était inévitable.

 

Maintenant, tout le monde condamne cette intervention. Les médias braqués sur cette « vilaine » guerre, nous concoctent des tas de « fake news » pour blâmer les Russes.

 

Les médias ne nous montrent pas que Poutine, acclamé comme libérateur dans l'est de l'Ukraine, est aussi ovationné par d'autres Ukrainiens. Ces derniers sont effectivement et tout à fait conscients de ce qui se passe dans leur pays, corrompu par un président à la solde de l' « élite »mondiale. L’Ukraine est l’un des pays les plus corrompus au monde.

 

La guerre en Ukraine est aussi une guerre contre le Nouvel Ordre Mondial. C'est pour cela que la diabolisation de Poutine est orchestrée depuis plusieurs années.

 

Une gigantesque mise en œuvre d'aide humanitaire pour l’Ukraine a vu le jour très rapidement.

 

Pourtant, c'est la guerre civile au Yémen qui représente la plus grande crise humanitaire actuelle. Depuis plus de six ans, cette catastrophe humanitaire est passée sous silence par les médias mondiaux et reste donc ignorée du public. On estime que 2 millions d'enfants sont affamés dans les rues des villes et villages dévastés par les bombes. Comme ce n'est pas Poutine qui lance les bombes et que certaines de ces bombes sont de fabrication française, alors chut !... Personne n’en parle.

 

De l’aide humanitaire urgente serait nécessaire à de nombreux endroits. On peut, par exemple, citer Madagascar où des cyclones dévastateurs ont détruit les cultures vivrières et des maisons. La situation est désespérée pour de nombreux Malgaches, mais comme ce n'est pas Poutine qui a provoqué les cyclones, les secours restent très marginaux.

 

Ces dernières décennies, l'Otan et les dirigeants des États-Unis (sauf Trump), au service d'une élite sataniste, se sont livrés à des guerres agressives et injustifiées.

 

En dépit des lois et conventions internationales, l’OTAN a, en toute impunité, bombardé Belgrade en 1999. Des vagues de réfugiés fuyaient les bombardements, faisant des milliers de victimes. Personne ne s'est jamais apitoyé sur leur sort.

 

Après des mises en scène trompeuses et mensongères, les forces de l'Otan sont entrées en Afghanistan, tuant plus de 35000 personnes.

 

Pour l'Irak, c’est encore pire : ces même forces de l’OTAN ont causé la mort de 1200000 personnes.

 

Quant à la Libye, elle a été dévastée, faisant 20000 morts.

 

En Syrie, avec l'aide de nombreux groupes terroristes largement financés, 224000 personnes ont trouvé la mort jusqu'à ce que Poutine vienne mettre fin à la guerre.

 

Peu de personnes s’apitoient sur le sort des Palestiniens de la bande de Gaza, régulièrement bombardée.

 

De toute évidence, cette aide humanitaire à l’Ukraine a été orchestrée pour bien marquer les esprits, sur le caractère dévastateur de cette agression ordonnée par Poutine.

 

Il avait pourtant bien déclaré que ce n’est pas une guerre contre le peuple ukrainien et qu’il avait bien donné pour mission, à son armée, d’épargner les civils autant que possible.

 

René BICKEL - Mars 2022 



18/03/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 468 autres membres