* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Candida Albicans / Traitements naturels

  Le diagnostic une fois posé, il importe de définir un traitement sur une période plutôt longue que courte, et qui va se mener sur plusieurs fronts : modification alimentaire (suppression des sucres), régulation de la flore (pré biotiques), plantes médicinales antifongiques, draînantes, fortifiantes & calmantes des démangeaisons.

 

Alimentation.

 

A EVITER : le lait & les fromages, le pain, d'autant qu'il est fabriqué avec des levures, tous les champignons & toutes les levures, tous les hydrates de carbone (pâtes, pomme de terre…), tous les sucres rapides, y compris dans un 1er temps les fruits, quels qu'il soient.

 

A PRIVILEGIER : les légumes verts & les légumes racines. On pourra s'autoriser viandes & poissons si on n'est pas végétarien.

Dans le cas contraire, un apport en spiruline, à raison d'un à 3 grammes par jour sera fortement conseillé.

 

On usera et on abusera d'ail qui présente des vertus anti-fongiques puissantes. Le riz, de préférence demi complet ou complet sera la seule source d'hydrate de carbone que l'on pourra tolérer, à doses mesurées.

 

Pour les desserts, des préparations au soja, dont on s'assurera qu'elles sont exemptes de sucres, pourront convenir.

 

Phytothérapie.

 

* Côté plantes, en traitement d'attaque, des gélules de berbéris (Berberis vulgaris) seront utilisées à hauteur d'une à chaque repas pendant 10 jours, devant le feu intestinal.

 

De même l'huile essentielle de tea tree (Melaleuca alternifolia) diluée au 10e dans de l'huile au millepertuis sera souveraine devant les démangeaisons.

 

* A plus long terme, on fera appel au lapacho et à la griffe du chat, les 2 antifongiques les plus efficaces pour assainir la lumière intestinale et permettre au système immunitaire de contrôler les souches favorables.

 

Leur usage pourra aller jusqu'à 6 ou 8 gélules par jour pour le lapacho, 3 à 4 gélules pour la griffe du chat.

 

On prendra l'un ou l'autre de ces 2 produits pendant une semaine, que l'on alternera avec une autre semaine réservée à la prise de probiotiques.

 

* Cette 2e semaine se verra complétée par des gélules de racines d'aunée, de pissenlit ou chicorée toutes riches en inuline, une excellente molécule aux vertus probiotiques (au minimum une gélule à chaque repas.)

 

* En parallèle à cette alternance hebdomadaire, on pourra user de chrysanthellum pour drainer la fonction hépatique à hauteur d'une gélule par repas.

On pourra compléter ou remplacer cette gélule par une tisane aux vertus hépatiques.

 

* En complément, la rodiola, fortifiante nerveuse, décontractante, énergisante & cholérétique fera merveille en appoint (jusqu'à 3 gélules chaque matin une semaine sur 2.)

 

Les conseils donnés ici ont toujours porté leurs fruits face à une candidose. Il arrive que les progrès que l'on voit apparaître au début soient balayés ou anéantis par un écart alimentaire ou par tout autre facteur. Néanmoins, le suivi thérapeutique, malgré la rechute, permet toujours une amélioration et la disparition plus ou moins rapide des symptômes



23/09/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres