* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Comprendre la douleur.

  Nombreux sont ceux qui vivent jour après jour avec une douleur que rien ne vient soulager. Cette douleur peut n'occuper qu'une petite partie de notre existence, mais elle peut aussi y régner en tyran. Mais qu'est-ce que la douleur ? De l'avis général, nous nous en passerions volontiers. Voyons ce qu'elle peut nous apprendre. D'où vient-elle ? Qu'essaie-t-elle de nous dire ?

 

La douleur se manifeste sous de multiples formes. Une égratignure. Une bosse. Une ecchymose. Le mal-être. L'insomnie. Une menace. Un nœud à l'estomac. Des fourmis dans le bras ou la jambe.

Parfois la douleur est bénigne, parfois insoutenable, mais elle est là. Généralement, elle essaie de nous dire quelque chose. Quelquefois le message est évident. Des aigreurs d'estomac qui se manifestent la semaine mais non le week-end peuvent indiquer un besoin de changement dans le domaine professionnel. Et qui ne connaît pas la signification de la douleur ressentie après une nuit de libations ?

 

Quel que soit le message, nous devons garder à l'esprit que le corps humain est une machine magnifiquement conçue. Il nous avertit des problèmes, mais seulement si nous sommes disposés à écouter. Malheureusement, la plupart d'entre nous ne prennent pas le temps d'écouter.

 

La douleur est en fait une des ultimes sonnettes d'alarme du corps pour nous avertir que quelque chose ne va pas dans notre existence. Nous nous sommes trompés de route quelque part. Le corps, quoiqu'il arrive, n'aspire qu'à une chose : la santé.

Si nous abusons de lui de manière excessive, nous contribuons à créer les conditions favorables au mal-être.

 

Comment réagissons-nous à la 1ère manifestation de la douleur ? En général, nous nous précipitons dans notre pharmacie pour prendre un cachet. En d'autres termes, nous disons à notre corps : «  Tais-toi, je ne veux pas t'entendre. »

 

Le corps restera silencieux quelque temps, puis les murmures reprendront, cette fois un peu plus fort. Nous irons peut-être alors chez le médecin pour une piqûre ou une ordonnance, ou nous trouverons une autre solution. A un moment, toutefois, nous devrons nous montrer très vigilants car il est possible qu'un vrai mal-être soit en train de se déclarer. Même à ce point-là, cependant, certains continuent à jouer leur rôle de victimes et refusent toujours d'entendre. D'autres prennent conscience de ce qu'il se passe et sont prêts à apporter les changements nécessaires. Très bien. Nous apprenons chacun à notre manière.

 

Les réponses sont parfois simples que de s'offrir une bonne nuit de sommeil, ou de ne pas sortir de la semaine, ou encore de ne pas se surmener au travail. Permettez-vous d'écouter votre corps car il souhaite vraiment que vous vous rétablissiez. Votre corps veut que vous soyez en bonne santé et vous pouvez lui offrir votre coopération…



29/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres