* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Relier le visible & l’invisible.

L’apparence, c’est ce que nos yeux de chair voient, ou croient voir.

 

 

   Entre le monde visible & l’invisible, il y a une voile.

Et lorsque « Isis soulève son voile », fait pour dissimuler aux regards encore impurs, à travers elle, rayonnent toujours les nuances des profondeurs & des hauteurs réunies.

 

Derrière elle, alors apparaît l’univers.

Ses couleurs jettent un pont semblable à l’arc-en-ciel.

 

L’homme ayant surmonté l’attrait de la matière, des possessions & des passions peut le franchir. Passé, présent, avenir s’illuminent alors et le sombre négatif laissé derrière soi est ainsi vaincu.

 

Le pont, c’est cette conscience universelle nouvellement reconnue par l’humanité.

 

Cette conscience la relie à la hiérarchie spirituelle de la planète, elle contient la lumière toujours présente & nécessaire pour chasser les ténèbres de l’inconscient.  

 

Elle utilise l’amour magnétique qui attire & rayonne ; là existe aussi, en germe, la volonté divine planétaire qui conduit l’ensemble de notre globe vers le but fixé par le logos du système solaire, dont nous dépendons.

 

Et maintenant nous devons devenir co-créateurs, c'est-à-dire participer à la rénovation.

Cultiver le silence permet d’écouter, puis de s’accorder avec les  mouvements du cosmos & des planètes.

Chacun peut ainsi participer pleinement à la vie essentielle & à l’évolution permanente.

 

Dépasser toutes les limitations en traversant le pont c’est relier en soi le visible & l’invisible, comme il convient de le faire.

 

Cela permet d’entreprendre l’œuvre de création, autrefois appelée le Grand œuvre, en sachant ce que sont la vie unique, la qualité de la conscience & l’apparence trompeuse...



08/02/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres