* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Se trouver…

  Qui sont les mille milliers, qui sont toutes les myriades qui habitent, et ont habité, la goutte ? Et qui suis-je ? 

 

                                               Friedrich Gottlieb Klopstock

 

La question de notre identité propre parcourt notre vie comme un fil rouge. A chaque phase nouvelle de notre évolution, nous sommes ramenés à nous-mêmes et confrontés à de nouveaux aspects de notre personnalité. Cette rencontre avec le Moi propre peut enchanter, mais elle peut aussi engendrer confusion & angoisse. Au pire, on l'éprouve, bouleversé, comme un éclatement où l'on ne retrouve plus sa propre essence.

 

Pour parvenir à une compréhension renforcée de notre identité, nous avons besoin d'une saine conscience de nous-mêmes, dont fait partie la connaissance de toutes nos forces & faiblesses. Si j'accepte d'être plein de contradictions, que cohabitent en moi la clarté & l'obscurité, le beau & le laid, le bien & le mal, je puis intégrer tous les aspects.

 

Je m'efforce de modifier en moi les côtés négatifs et d'élargir ma personnalité, mais en même temps je respecte mes zones d'ombres comme m'appartenant. Plus je reconnais d'aspects en moi, plus je suis au fait de mes capacités & de mes limites, de mes peurs & de mes désirs, et mieux je domine le plan de construction de mon Moi. Je m'identifie à lui et, ainsi, je réalise mon identité.

 

  L'étoile à 5 branches, également connue sous le nom d'  « Etoile de Léonard », est le symbole de la personne solidement campée sur ses 2 jambes. Les 2 branches qui représentent les 2 jambes sont particulièrement développées.

Cette personne a un maintien ferme et un sens aigu de son identité. Elle étend les bras, avec force & harmonie, en un geste qui embrasse le cosmos.

Je suis ici, j'y ai ma place et mon point de vue, et en même temps je ressens la solidarité avec l'Univers, dans je joue un rôle petit mais irremplaçable.

La branche dirigée vers le haut représente la tête ; elle établit le lien entre l'être humain mortel   - enraciné dans le terrestre  -  que Je suis et la sphère céleste de l'être divin éternel.

 

Le sept est le nombre de la découverte de soi & de la transformation. L'être humain guidé par le 7 vit en harmonie avec les vieilles traditions sacrées et tourné vers le divin.

 

L'arc-en-ciel, également symbole du lien entre les dieux & l'homme, appartient aussi au sept…



20/09/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres