* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

La conscience de l'instant présent.

             Un point important pour la sagesse dans la vie, c'est la proportion dans laquelle nous consacrons une part de notre attention au présent et l'autre à l'avenir, afin que l'un ne nous gâche pas l'autre.

 

Il y a beaucoup de gens qui vivent trop dans le présent : ce sont les frivoles ; d'autres, trop dans l'avenir : ce sont les craintifs et les inquiets.

 

On garde rarement la juste mesure.

 

Ces hommes qui, mus par leurs désirs et leurs espérances, vivent uniquement dans l'avenir, les yeux toujours dirigés en avant, qui courent avec impatience au-devant des choses futures, car, pensent-t-ils, celles-là vont leur apporter tout à l'heure le vrai bonheur, mais qui, en attendant laissent fuir le temps présent qu'ils négligent sans en jouir…

De tels hommes en effet s'abusent d'eux-mêmes sur toute leur existence en ne vivant perpétuellement qu'ad intérim jusqu'à leur mort.

 

Ainsi, au lieu de nous occuper sans cesse exclusivement de plans & de soins d'avenir, ou de nous livrer, à l'inverse, aux regrets du passé, nous devrions ne jamais oublier que le présent seul est réel, que seul il est certain, et qu'au contraire, l'avenir se présente presque toujours autre que nous le pensions et que le passé lui aussi a été différent : ce qui fait que, en somme, avenir & passé ont tous deux bien moins d'importance qu'il ne nous semble…

 

« Le présent seul est vrai et effectif : il est le temps réellement rempli, et c'est sur lui que repose exclusivement notre existence. Aussi doit-il toujours mériter à nos yeux un accueil de bienvenue : nous devrions goûter, avec la pleine conscience de sa valeur, toute heure supportable et libre de contrariétés ou de douleurs actuelles, c'est-à-dire de ne pas la troubler par des visages qu'attristent des espérances déçues dans le passé ou des appréhensions pour l'avenir.

Quoi de plus insensé que de repousser une bonne heure présente ou de se la gâter délibérément par inquiétude de l'avenir ou par chagrin  du   passé ! »  

                                                                                          Schopenhauer.



21/01/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres