COULEURS-DE-LA-VIE

COULEURS-DE-LA-VIE

Un travail à faire pour goûter la beauté, la pureté, la lumière de la Vie

descendre en soit.jpg

 

 

Quand ils doivent entrer dans une mosquée, les musulmans ôtent leurs chaussures et les laissent à la porte. Eh bien, c’est ce que vous devez faire également avec vos ennuis, vos soucis : les laisser dehors pour un moment.

 

Ensuite, vous les reprendrez en sortant si vous y tenez, pourquoi pas ?

 

Pour certaines personnes ... on a l’impression qu’elles ne peuvent pas vivre sans inquiétude, l’existence est intenable pour elles si elles ne se tourmentent pas. Mais qu’elles se rassurent, il y aura toujours des soucis et des chagrins pour elles, elles n’en manqueront pas.

 

Pourquoi n’essaient-elles pas de temps en temps de les oublier ?

 

Mais non, pour la majorité, la vie doit être faite de tracas, de heurts, de malentendus.

 

La preuve : devant les conflits, les tragédies, ils disent :

« Qu’est-ce que tu veux, mon vieux, c’est la vie ! »

 

Eh bien non, justement, ce n’est qu’un degré inférieur de la vie, ce n’est pas la vraie vie.

 

La vraie vie, on ne la connaît pas. On ne la connaît pas parce qu’on n’a pas compris qu’il y a un travail à faire pour goûter sa beauté, sa pureté, sa lumière.

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov



25/07/2022
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 468 autres membres