* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Comment définir le Sens de La Vie.

    

 

Clic S/ Image pourretour à la liste

 

LA VIE a pris des milliards de formes diverses ...

 mais elle est UNE.

 

Nous faisons partie de l'Arbre de Vie, solitaires dans notre unicité et notre perception unique, solidaires du Corps de l'Arbre tout entier.

Petites cellules du Corps, la cellule meurt, le Corps vit.

 

Les transformations successives n'existent

que pour atteindre la perfection ;

telle le vin, la vie décante ses impuretés

pour devenir Amour Absolu… peut-être infini.

 

Plutôt que les mots de Dieu, Esprit Universel ou autre définition de l'indéfinissable, parlons de VIE, puisqu'elle se résume à cet ensemble.

 

LA VIE EST.

 

Elle prend mille formes et abandonne derrière elle ses outils usés, devenus inutiles.

 

Elle se cherche pour se reconnaître. Nous sommes LA VIE !

 

Nous nous cherchons pour devenir le meilleur de nous-mêmes et atteindre l'Amour et le Bonheur absolus.

 

Nous nous enfantons dans la douleur. Chaque peau enlevée, chaque évolution est au prix de la souffrance.

La souffrance est le prix de la Non Conscience ; plus nous comprenons, moins nous souffrons.

 

Plus nous comprenons, plus notre univers se dégage de sa gangue et plus nous allons vers la Beauté & l'Amour.

Cette compréhension passe par la connaissance de nous-mêmes avant celle des autres, c'est notre premier travail.

 

Dans cette recherche de soi et des autres, la parole est souvent un obstacle ; nous ne parlons pas toujours la même langue même au sein de notre propre famille.

Les hommes veulent construire une tour pour atteindre le Ciel, l'autre partie d'eux-mêmes, mais ils ont perdu le sens des mots, le sens de la communication avec eux et avec les autres.

 

Tel est le sens du mythe de la Tour de Babel : nous ne pouvons atteindre le Ciel sans entendre ou comprendre l'Autre, et l'Autre c'est nous.

Nous sommes les cellules d'un Corps Unique, Universel.

Comment pouvons-nous construire notre univers dans la cacophonie de nos disparités ?

 

Nous savons tous, pour l'avoir éprouvé douloureusement, que le bonheur ne peut pas nous être donné de l'extérieur par un être, un évènement ou un système de vie. Il ne sont que les véhicules du bonheur. Sa source est en nous et jaillit de notre unité et de par notre équilibre intérieurs.

 

La seule réponse à la mesure de notre demande est en nous.

En nous, le Temps n'existe plus et nous sommes dans l'Espace Absolu.

L'unique cadeau des épreuves est de faire « éclater » notre cœur et notre esprit

Ce qui doit nous intéresser dans le « vivant », ce ne sont pas ses limites mais l'infini qui est lui et qui l'anime.

Le « vivant » ne peut se réduire à l'être humain, tout est « vie », tout dans l'univers est « vie ».

En considérant plus attentivement notre environnement, la nature et le fonctionnement de cet outil et si proche qu'est notre corps, nous comprenons profondément le sens de « JE SUIS ».

 

Passons notre vie à comprendre le plus qu'il nous est possible et les quatre premières lames du tarot, les quatre premiers pas de l'être humain sur le chemin de la Connaissance, nous disent comment : 

 

Le Mat, la Papesse et son livre du secret de la vie, l'Impératrice et son jeune aigle (éveil de la véritable intelligence), l'Empereur, lame du nombre QUATRE, la Terre, nous offrent tous les cadeaux de celle-ci et de ce qui nous appartient.

 

Nous voulons comprendre le pourquoi de la souffrance.

Nous n'avons pas besoin de comprendre l'amour, la joie, l'infini, ce bonheur qui nous emplit par moments, instants bénis où nous sommes bénis au cœur de notre trinité, âme-corps-esprit, car nous savons déjà que c'est cela LE VRAI, l'Evidence, l'Absolu : il n'y a plus rien à comprendre, tout est Compréhension, rien à aimer, tout est Amour.

 

Il n'y a plus à chercher, à se mouvoir puisque nous sommes le Mouvement, la Musique, le Rythme Universel.

 

Notre Corps est notre Temple ; nous n'avons plus faim, ni soif, ni froid. Nous jouissons de tout notre être en communion avec l'Univers : NOUS SOMMES, JE SUIS.

 

JE SUIS, au début du voyage, JE SUIS, à la fin du voyage.

Cette certitude est une fête tout au long de l'aventure fantastique qui est proposé à l'Homme.

 

Nous accomplissons ce voyage sans fin avec le mystère de notre trinité âme-corps-esprit, essence de notre être formée des Quatre éléments, Terre, Feu, Air, Eau.

 

La maîtrise de chaque Elément est une force, un pouvoir, un espace supplémentaire.

 

Nous devons aller aux confins de nous-mêmes sans nous retourner et sans possibilités de retour en arrière.

 

Nous sommes lancés dans une aventure immense qui nous dépasse pour le moment mais nous devons faire confiance au rythme qui nous entraîne dans une ouverture de plus en plus claire et décider de vivre notre « présent élargi ».



27/01/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres