* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Les feux rouges ou la force de l’interdit.

      Les feux rouges ou la force de l’interdit.

 

C’est sans doute avec cette notion de puissance que le rouge dérive vers une dimension plus négative. Car la force, la puissance non contrôlées deviennent dangereuses.

 

Par extension, le rouge symbolise ainsi les pulsions de l’homme : l’agressivité, le goût pour la destruction, l’égoïsme… Mais aussi les pulsions sexuelles et l’on retrouve cette connotation, par exemple, dans les lanternes rouges jadis destinées à repérer les maisons closes.

 

Exprimant la transgression, le rouge évoque également son contraire, l’interdit. Là encore, les illustrations sont nombreuses dans notre vie quotidienne : feux rouges, panneaux de circulation ou barres rouges destinées à prévenir du caractère dangereux d’un médicament…

 

Dernier principe enfin participant à cet aspect plus ombre : l’évocation du sang.

S’il est intimement lié à l’origine de la vie, le sang répandu est aussi symbole de mort.

Au Moyen-Age, les bourreaux étaient habillés de rouge.

Et c’est dans le même esprit que certaines cultures imposent aux femmes de s’éloigner de la société des hommes au moment de leurs règles…

 

Haine & passion, énergie vitale et pulsions de mort… le rouge illustre les émotions les plus violentes de la nature humaine : dangereuses & destructrices, pétries d’amour & de désir.

 

Comme la langue française se plaît à le rappeler, nous sommes, tout à tour, rouges de colère, de honte. Et de plaisir !



22/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres