* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

La Fourmi : Patience.

            La Fourmi : Patience.

 

La Fourmi peut transporter une feuille pendant des milles et des milles dans le seul but de la ramener à la fourmilière. En Afrique, quand la nourriture se fait rare, les Fourmis peuvent dénuder toute une forêt, même si ça doit leur prendre un an. La médecine de la Fourmi repose sur une stratégie de patience. Comme le Castor, la Fourmi bâtit ; comme le Blaireau, elle fait preuve de dynamisme ; comme l’Elan, elle a de l’endurance ; le souci du détail, comme la Souris et le sens du dépouillement, comme le Dindon.

 

Au sein de la fourmilière, chaque Fourmi a l’esprit d’équipe ; elles travaillent toutes d’un seul élan pour la reine & la colonie. Le sacrifice de soi est bien connu. Mais au-delà de tout, la Fourmi est patiente.

 

Les Fourmis sont des citoyennes actives et intéressées au bien de la communauté ; elles peuvent saisir ce qui sera le mieux pour l’avenir de leur ville. Ce sont des planificatrices, comme l’Ecureuil ; elles  se contentent de voir leur rêve se réaliser petit à petit. Dans la société actuelle, c’est une qualité bien rare.

 

Dans le désert, une variété de Fourmis creuse un trou conique dont la pointe se trouve vers le bas. Puis,  la Fourmi se cache et attend patiemment qu’un insecte, ne se doutant de rien, y tombe. Comme le sable s’écroule, la proie se retrouve au fond, devant les mâchoires grandes ouvertes de la Fourmi.

 

La patience est récompensée !

 

Les Fourmis savent espérer une douce victoire au bout du compte. Elles ne s’inquiètent jamais de « devoir s’en passer » si elles arrivent trop tard. Quand ce qu’elles cherchent est épuisé, elles sont certaines que quelque chose, d’égale valeur ou encore meilleur, sera disponible.

 

Si vous jouissez de la médecine de la Fourmi, vous mangez lentement et posément ; vous êtes satisfait de savoir que « ce dont vous avez besoin se manifestera avec le temps ». Cette assurance est bénéfique. Elle démontre votre confiance dans la providence de l’Univers.

 

Si la Fourmi s’est aventurée dans vos petits papiers, il est grand temps de démontrer patience et confiance dans certaines situations de la vie. Vous avez peut-être oublié que vous recevrez toujours ce qu’il faut au bon moment où vous en aurez le plus besoin. Si cela n’apparaît pas à l’horizon ou derrière la fourmilière voisine, vous devez peut-être utiliser certaines stratégies. Comment pouvez-vous mettre en œuvre votre puissance de création jusqu’à ce que « cela » arrive – peut importe ce que « cela » veut dire pour vous en ce moment.

 

La Fourmi travaille au bien commun. Et vous ? Si oui, soyez assuré que tout le monde souhaite aussi votre bien et que « cela » se réalisera.

 

Sans son contraire, une mauvaise surprise vous attend ! Si vous êtes trop pressé, vous deviendrez une proie facile pour ceux qui ne travaillent pas au bien de l’humanité  tout entière. Avides d’argent et de pouvoir, ces personnes profitent de la peur & de l’impatience de ceux qui oublient la loi naturelle & tribale. C’est de l’argent facilement gagné ! Si cet avertissement s’applique à vous, soyez alerte et méfiez-vous des profiteurs.

 

Dans son contraire, la Fourmi enseigne également à faire confiance à la loi naturelle. Si vous le faites, l’harmonie suit toujours. Votre impatience ne vous mènera qu’à l’étourderie, ce qui attirera le Coyote ; celui-ci sabotera vos plans d’avenir si vous laissez la panique l’emporter sur votre sensibilité rationnelle. Fiez-vous plutôt à la volonté du Grand Esprit et ne transformez pas les fourmilières en montagnes insurmontables.



14/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres