* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Magnétisme terrestre et géobiologie…

                                        

                                    

 

 

La nocivité de ces « vibrations » mauvaises ne serait pas seulement le fait des personnes, mais aussi de l'environnement tellurique.

 

Quand il existe des problèmes de santé à répétition chez des gens habitant le même lieu, telles ces maisons dont les locataires successifs meurent de cancer, on se tourne parfois vers la géobiologie, discipline analysant les rapports entre l'environnement d'une personne et sa santé.

 

C'est une science remontant assez haut dans l'Antiquité. On raconte qu'avant de construire une ville les Romains faisaient paître durant toute une année des moutons sur l'espace prévu. Après quoi ils tuaient les bêtes et examinaient l'état de leur foie. S'il était malade, ils ne construisaient pas sur cet emplacement.

Les Indiens plantaient leur tente à l'endroit où se tiennent habituellement les chevaux sauvages.

De la même manière, les géobiologues étudient la nocivité des terrains à bâtir, liée souvent à la présence de « failles » souterraines (anciens cours d'eau, galeries, grottes), à la proximité de lignes à haute tension, d'industries polluantes.

 

On sait aussi, répétons-le, que le mauvais sommeil tient parfois à une orientation du lit dont le changement permet d'éviter ces nuisances.

 

La médecine de l'habitat dresse un inventaire des différentes sortes d'ondes nocives, propose des techniques pour les détecter – par radiesthésie en général – étudie les moyens de les éliminer, de les neutraliser ou compenser.

D'autres essaieront mettre à profit le capital vibratoire de l'environnement en utilisant les « ondes de forme » qui seraient produites par une pyramide de tubes métalliques sous laquelle le patient est invité à se glisser.

Cette pratique rejoint là encore la tradition ésotérique.

Le prêtre thérapeute initié dans la Grande Pyramide de Chéops aurait bénéficié de la puissance vibratoire de cette construction dont la forme constituerait une véritable pile émettrice d'énergie positive.

Il la relaierait et la modulerait pour la transformer en forces hypnotiques ou en ondes de forme curatives.

Le Vert négatif, rayonnement spécifique du spectre émis par la Pyramide, aurait le pouvoir de momifier la chair ou de faire renaître les tissus morts.

 

A chacun d'évaluer la pertinence de ces perspectives reprises souvent par des mouvements initiatiques contemporains...



02/01/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres