* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Le Régime du Dr Seignalet. Pour qui ?

 

art du cru2.jpg

 

Pour qui ?

 

    Essentiellement aux personnes atteintes d'une maladie auto-immune et de « pathologies d'encrassage & d'élimination », comme les qualifiait ce médecin immunologiste de Montpellier.

 

Les premières sont le diabète de type 2 (non insulinodépendant), l'arthrose, l'ostéoporose, l'hypercholestérolémie, la goutte, la dépression endogène, la fibromyalgie, l'aplasie médullaire, la sarcoïdose & les maladies neurodégénératives.

 

Les secondes sont la bronchite chronique & les infections ORL, la rhinite allergique et l'asthme, l'acné le psoriasis et certains eczémas, la colite, la rectocolite, les maladies de Crohn et de Behçet.

 

Jean Seignalet ne prétendait pas guérir toutes ces affections mais stopper leur évolution avec, pour seul traitement, un régime agissant à trois niveaux :

 

*  l'apport d'aliments compatibles avec les enzymes & les mucines de l'intestin grêle ;

*  la restauration de la flore intestinale pour réduire la proportion de bactéries pathogènes ;

*  la répartition des cellules intestinales (entérocytes), restaurant ainsi l'étanchéité de la muqueuse intestinale, qui laisse alors passer les nutriments tout en arrêtant la plupart des molécules nocives.

 

Peu à peu, le flux de substances toxiques venant de l'intestin se tarit et les bénéfices de la diététique se font sentir.

 

Ce régime est difficile à suivre hors de la maison parce qu'il suppose de ne consommer que des huiles extraites à froid, des aliments crus et presque aucune céréale. Mais il est assez varié pour satisfaire la gourmandise et ne cause aucune carence, notamment en calcium, contrairement à ce qu'affirment ses détracteurs.

 

Adepte de ce régime, le cancérologue Henri Joyeux lui reproche cependant son manque de nuances, notamment le « tout cru », difficile à digérer pour les enzymes pancréatiques. Il conseille plutôt la cuisson à la vapeur douce et quelques écarts de régime, tels que le fromage de chèvre ou de brebis, pourvu que l'organisme les supporte.

 

Vilipendé de son vivant, le nom de Jean Seignalet hante désormais les congrès de nutrition, où certains lui donnent raison. Comme la plupart des malades ayant suivi son régime, atteints de scléroses en plaque, de maladie de Crohn ou de polyarthrite rhumatoïde. Les sceptiques ne courent aucun risque à essayer.

 

ALIMENTS PROSCRITS

 

Le blé dur et le blé tendre (froment) sous toutes leurs formes, mais aussi le seigle, l'orge, le maïs,      l'avoine & l'épeautre

* Les laits animaux et leurs dérivés, y compris la crème, le beurre, la glace & le chocolat au lait.

* Les confitures & les conserves.

* Le sel & le sucre raffiné.

* Les huiles raffinées & les margarines.

 

ALIMENTS DECONSEILLES

 

Tous les aliments cuits à plus de 110°, en particulier les viandes & charcuteries, le foie & les rognons, les oeufs, les poissons, les huiles & oléagineux.

 

ALIMENTS AUTORISES

 

*  Le riz complet, le sarrasin, le sésame.

*  Les viandes, charcuteries, poissons & oeufs crus ou cuits modérément à l'étouffée ou à la vapeur douce.

*  Les produits fumés, avec modération.

*  Les fruits de mer.

 Les huiles obtenues par première pression à froid & les oléagineux crus.

*  Tous les fruits & légumes frais ou secs, les légumineuses cuites à l'étouffée ou à la vapeur      douce, les crudités.

*  Les graines germées de céréales anciennes & de légumineuses.

*  Le café, le thé avec modération, la chicorée & les infusions.

*  Les boissons alcoolisées (sauf la bière), avec modération.

*  Le sucre & le sel non raffinés.

*  Le chocolat noir, modérément.

*  Le miel & le pollen.

 



01/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 398 autres membres